Technicien Support

 

Être en charge des taches d’un technicien support consiste à fournir un soutien technique aux utilisateurs d’ordinateurs qui rencontrent des difficultés ou des défis avec le matériel informatique, les logiciels (software), ainsi que les applications informatiques (traitement du texte, bureautique, gestion de production et gestion opérationnelle).

Ce travail est également appelé technicien de support bureautique ou technicien de support informatique spécialiste selon les rôles de travail au sein des entreprises.

En d’autres termes, il dépanne les clients lors des problèmes informatiques sur demande et effectue le pronostic technique. De plus, il interagit avec les utilisateurs clients et prépare des rapports sur les interventions. Par exemple, il est responsable du soutien informatique pour les ordinateurs de bureau, les périphériques, le téléphone, etc.

Un technicien support doit savoir comment mettre à jour les accès des utilisateurs pour fournir les applications informatiques aux employés; il gère aussi avec succès les demandes dans les délais et dans les limites du budget.

Il s’occupe de la mise en place et de la mise en place d’équipement et de programmes informatiques (programme source et programme binaire). Il assiste les administrateurs réseau dans la mise en place d’ordinateurs sur le réseau étendu et dans les zones basées sur le parc, selon les besoins, par l’intermédiaire d’associés et de directeurs informatiques.

Pourquoi faire appel à une agence de référencement ?

< img src="qu-est-ce-qu-un-site-multi-page.png" alt="Qu’est-ce qu’un site multi page" />

Que’est-ce que un site multi-pages

 

Dernière réalisation d’un site en multi pages pour une entreprise de construction de maison en osatture bois.

Adresse de bureau

Rue André Franquin

44240 La Chapelle sur Erdre

Nous contacter

[email protected]

06 37 66 64 90

Heures d'ouverture

Du Lundi au Vendredi

De 8 h00 à 18h30

Envoyer un message

Vous souhaitez stimuler la croissance? Vous avez une question d’ordre général? Nous ne sommes qu’à un e-mail.